Mont Saint-Sébastien

Mont Saint-Sébastien

Le  Sentier du Morne qui conduit au sommet du Mont Saint-Sébastien est accessible depuis la Maison du Granit située au 301 route du Morne au Lac-Drolet. Installé dans une ancienne carrière de granit gris, à 680 mètres d’altitude, ce centre d’interprétation est consacré à l’histoire de l’industrie du granit au Québec. Dans ses espaces intérieurs, moyennant un coût supplémentaire, une exposition unique est proposée intitulée « La pierre qui voyage ». On y présente des collections d’outils et d’objets anciens liés au patrimoine du granit. Après avoir payé nos droits d’accès aux sentiers, nous effectuons une courte visite à la boutique souvenirs et nous dirigeons à l’extérieur, sur le sentier panoramique. Des sculptures en pierre y sont érigées avec, comme toile de fond, ce spectaculaire panorama de la région.

Sur le sentier panoramique…

Des informations et des insertions d’images gravées sur des rangées de blocs de granit racontent un siècle d’exploitation minière. C’est comme un véritable livre sur la région dont chaque chapitre porte sur une époque… Nous quittons le stationnement principal pour nous rendre à celui plus bas, de l’autre côté de la route, où débute le Sentier du Morne. Nous découvrons un superbe sentier naturel où le sol est jonché de roches et de racines. Des carrés bleus sont peints aux arbres servant de balisage. Je suis estomaquée par la beauté des lieux, ce décor forestier est tout simplement splendide ! La montée constante et modérée de 1,2 kilomètres nous conduira jusqu’à son apogée.

Joli papillon

De nombreux papillons virevoltent autour de nous agrémentant ainsi cette belle randonnée. La présence accrue d’obstacles naturels sur le parcours augmente légèrement le degré de difficulté pour notre plus grand bonheur. La forêt s’ouvre au loin laissant place à la lumière, ce qui nous indique l’approche du sommet. Le Mont Saint-Sébastien, du haut de ces gros rochers, culmine à 824 mètres d’altitude. Un panneau « Rencontre au Sommet » y  pointe fièrement  quelques  attraits de la région.

Au sommet du Mont Saint-Sébastien

Sur des tables de lecture abîmées sont gravés des cadrans solaires et l’altitude des monts avoisinants. Étonnamment, une tour d’observation se dresse un peu plus loin sur le chemin. Elle  permet à mon conjoint d’admirer de plus haut le panorama saisissant sur les montagnes imposantes et les lacs majestueux s’étalant à l’horizon… Je me contente d’admirer de plus bas le superbe paysage toujours accompagnée par ces jolis papillons. Nous entreprenons la descente de 1,2 kilomètres par le Sentier du Quartz. Le retour par ce trajet en forêt est tout aussi charmant avec bon nombre d’attraits à observer.

Arbre allongé sur le côté, une curiosité de la nature…

Regardez cet arbre qui semble allongé sur le côté et prêt à prendre la pose… Souriez ! Clic ! Vous êtes photographié…! Sur le chemin, un cordage attaché aux arbres aide à la descente, si le besoin s’en fait sentir. Nous passons sur un trottoir de troncs d’arbres judicieusement aménagé apportant une touche pittoresque au sentier. Ainsi nous cheminons allègrement jusqu’au stationnement initial, bien heureux du déroulement de la journée ! C’est toujours intéressant de joindre l’utile à l’agréable et d’apprendre quelques jalons sur l’histoire du parcours… Saviez-vous que le granit gris extrait du Mont Saint-Sébastien a servi à la construction de deux joyaux de notre patrimoine religieux soit l’Oratoire Saint-Joseph du Mont Royal et la Basilique Sainte-Anne-de-Beaupré ? Ça manquait à ma culture, et vous ?

Région :  Cantons-de-l’Est
Dénivelé :  200 m
Longueur :  3,0 km  (boucle)
Durée : 1 heure 30 min
Difficulté : Débutant
Appréciation : 8/10

 

ArrowArrow
Shadow
Slider

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close