Mont Royal

Mont Royal

Le Chemin Olmsted et la Boucle du sommet se retrouvent au Parc du Mont Royal. Pour y accéder, nous stationnons à la Maison Smith localisée au 1260 chemin Remembrance à Montréal. Située en plein cœur du parc, cette maison historique construite en 1858 est ouverte au public. Les visiteurs peuvent bénéficier d’un service d’accueil à la boutique et y recevoir des informations sur les activités et les services offerts dans le parc. Nous débutons notre promenade en empruntant le Chemin Olmsted en direction du chalet du Mont Royal. Le chemin constitué de fins graviers est large et bordé de pavés de pierres. Il fourmille de marcheurs, coureurs et cyclistes se partageant la route dans ce parc boisé parsemé de paysages naturels. Le parc du Mont Royal constitue l’un des espaces verts les plus importants de Montréal. Inauguré le 24 mai 1876, il fut aménagé par Frederick Law Olmsted (1822-1903), architecte-paysagiste célèbre entre autres pour la conception de nombreux parcs urbains dont Central Park à New York. Nous arrivons au chalet du Mont Royal, cet immense bâtiment construit en 1932. À l’intérieur dans la grande salle, de nombreux tableaux de peintres célèbres sont exposés retraçant l’histoire de Montréal. Le belvédère Kondiaronk aménagé devant le chalet est sans contredit LE lieu incontournable de Montréal ! Il offre une vue imprenable sur les gratte-ciels du centre-ville de Montréal et sur le fleuve Saint-Laurent.

Vue du belvédère Kondiaronk sur les gratte-ciels du centre-ville de Montréal

Nous rebroussons le chemin sur 800 mètres et entamons la Boucle du sommet. La montée est légère et demande peu d’efforts. Non loin sur la droite se trouve le site de transmission de CBC/Radio-Canada et sa tour de communications d’une hauteur de 55 mètres. Des mangeoires d’oiseaux sont également disposées le long du parcours nous permettant d’observer une mésange à tête noire perchée sur l’une d’elles. Près du sommet du Mont Royal, à 251 mètres d’altitude, culmine cette croix lumineuse d’une hauteur de 30 mètres. Elle fut érigée en 1924 et rappelle que le 6 janvier 1643, Maisonneuve (1612-1676), fondateur de Montréal, tint sa promesse de planter une croix en bois afin de remercier Dieu d’avoir protégé la colonie des inondations.

Croix du Mont Royal

Nous bifurquons sur le Sentier de l’Escarpement… Ce magnifique sentier linéaire de 1 km suit les flancs de la montagne côté nord-est et offre de magnifiques points de vue sur la ville. En prenant par la gauche, nous arrivons au belvédère Camilien-Houde. Également accessible en voiture ou à vélo, ce belvédère au paysage sublime dévoile l’est de Montréal dominé par le Stade Olympique en arrière-plan. Nous reprenons notre chemin, cette fois-ci en direction de l’escalier de l’escarpement. Il est agréable de marcher sur ce sentier de terre par cette journée automnale. Le sol vêtu de feuilles mortes nous rappelle que bientôt, l’automne va gentiment laisser sa place à l’hiver… Cet adorable écureuil semble se moquer de la saison froide qui approche. Prévoyant, il a déjà enfilé son gros manteau de fourrure ! Arrivés à l’escalier de l’escarpement, nous dévalons les 256 marches et retournons sur le Chemin Olmsted.

Escalier de l’escarpement

Nous marchons 2,3 km jusqu’à l’entrée du parc rue Rachel Ouest. Situé sur le versant est du Mont Royal, en face du parc Jeanne-Mance, un imposant monument de Sir Georges-Étienne Cartier (1814-1873), l’un des pères de la Confédération, est fièrement érigé. D’une hauteur de 30 mètres, cette oeuvre du sculpteur George William Hill fut inaugurée le 6 septembre 1919. Nous regagnons le Chemin Olmsted en direction du Lac aux Castors… Gravissant le chemin progressivement, nous contemplons le charme naturel de cette montagne aménagée avec brio ! C’est sans contredit le lieu de prédilection des Montréalais leur permettant de renouer avec la nature. Nous arrivons aux abords du Lac aux Castors… Cet énorme bassin artificiel fut aménagé en 1938 et des travaux de restauration sont présentement en cours afin de lui redonner sa splendeur d’antan… Après avoir fait le tour du lac, nous marchons vers le stationnement admirant les nombreuses sculptures éparpillées ici et là dans la clairière.

Cette œuvre en fonte fut réalisée par l’artiste québécois Armand Vaillancourt et intitulée, La Force !

Nous avons appris que le 23 juin 1964, douze sculpteurs venant de neuf pays s’y installèrent et avaient deux mois pour réaliser des œuvres monumentales dans la pierre et dans le métal. C’est le début du premier symposium international de sculpture en Amérique du Nord qui célébra l’an dernier son 50e anniversaire. Après cette agréable randonnée, nul doute que le Parc du Mont Royal est l’un des symbole emblématique de Montréal. Il demeure et avec raison, la fierté des citadins !  

Région :  Montréal
Dénivelé :  145 m
Longueur :  9,0 km  (mixte)
Durée : 3 heures 15 min
Difficulté : Débutant
Appréciation : 7/10

 

ArrowArrow
Shadow
Slider

 

Les commentaires sont clos.
Close