Île Grande Basque

Île Grande Basque

L`Île Grande Basque fait partie de l’archipel des Sept Îles et est située juste en face de la ville du même nom. D’une superficie d’environ 6 km2, elle mesure près de 3,5 kilomètres de longueur et 1,5 kilomètres de largeur. C’est en août 1535 que Jacques-Cartier navigue dans la baie parsemée d’îles et nomme le lieu Sept Îles. Il fit la rencontre de pêcheurs basques qui y venaient à chaque saison estivale pour la chasse à la baleine et la pêche à la morue. De nos jours, nous pouvons sillonner près de 12 kilomètres de sentiers balisés et se prélasser sur de magnifiques plages de sable fin. À noter qu’elle est la seule île aménagée de l’archipel pour la randonnée pédestre et le camping rustique. Nous explorerons près de la moitié de l’Île Grande Basque, soit 5,6 kilomètres en boucle, dans le secteur nord. Toutefois, la seule manière d’y accéder est par voie maritime. Nous nous dirigeons donc vers la marina de Sept Îles située au 385 avenue Arnaud à Sept Îles. Les Croisières du Capitaine est un batelier privé qui offre entre autre le service de navette ($) jusqu’à cette île paradisiaque. Par contre, il est fortement recommandé d’effectuer une réservation à l’avance.

Nous prenons place à bord d’un zodiac et entreprenons la traversée d’une vingtaine de minutes jusqu’à l’Île Grande Basque. Nous sommes accueillis par des guides naturalistes prêts à initier les intéressés à la géologie, la biologie marine, l’ornithologie ainsi qu’à la mycologie, cette science qui étudie les champignons. Empressés de parcourir les sentiers, nous débutons sans tarder par 9-Le Boréal (0,8 km) jusqu’à l’Anse à la Baleine où nous débouchons sur une plage à la lisière des bois. Quelle vue magnifique! Nous poursuivons notre randonnée en forêt, sauvage et naturelle. Le sentier nous conduit à 8-La Montée (0,2 km), ce petit parcours linéaire d’une altitude de 80 mètres qui nous mène à un belvédère naturel. Situé sur un sommet dénudé, nous découvrons avec stupéfaction une vue imprenable sur la ville de Sept-Îles. Nous redescendons avec prudence et entreprenons 7-Le Forestier Nord (2,1 km) qui longe la côte est de l’île. Le sentier est plutôt boueux par endroit mais fort heureusement, plusieurs trottoirs de bois se retrouvent sur le chemin. Cependant, après la pluie diluvienne des derniers jours, l’île Grande Basque est comparable à une forêt amazonienne, l’air est très humide… Un petit arrêt au Havre à Zoël s’impose. Se balader sur ces affleurements rocheux tout en respirant l’air frais et salin de la mer est tout simplement divin!

C’est probablement idem pour cette superbe sauterelle experte en camouflage… La randonnée se poursuit en forêt jusqu’à l’intersection du sentier 11-La Traversée (1,5 km) qui, comme son nom l’indique, traverse l’île et débouche sur les Récifs aux Voiliers. Cette baie sablonneuse au panorama sublime invite à la baignade. Nous empruntons des escaliers de bois et après quelques mètres, nous sommes sur 1-Le Maritime (1,0 km), ultime sentier de cette belle randonnée! Nous passons devant les Récifs aux Loups Marins et poursuivons pour les 100 derniers mètres sur le littoral jusqu’au quai de l’Anse aux Cayes, point de rencontre du zodiac qui nous ramènera à bon port!

 

 
Région :  Côte-Nord-Duplessis
Dénivelé :  80 m
Longueur :  5,6 km  (boucle)
Durée : 3 heures 02 min
Difficulté : Intermédiaire
Appréciation :  7.5/10
previous arrownext arrow
Shadow
Slider

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close