Sentier Les Graves

Sentier Les Graves

Le sentier Les Graves est situé dans le Parc national du Canada Forillon. Nous stationnons à Grande-Grave, au 2446 boulevard de Grande Grève à Gaspé et débutons notre randonnée jusqu’au bout de la péninsule gaspésienne. Ce sentier fait parti du Sentier International des Appalaches (SIA), segment Forillon. D’une distance totale de 45 km, ce segment traverse le parc national d’ouest en est et se divise en deux tronçons : celui de l’arrière-pays et celui de la presqu’île. C’est donc le tronçon de la presqu’île que nous effectuerons aujourd’hui… Nous longeons les côtes de la baie de Gaspé, sous un soleil de plomb, admirant ce magnifique paysage de mer et de montagnes ! Quel plaisir que de marcher sur l’herbe piétinée parmi les champs d’épilobes en fleurs qui colorent le paysage d’un beau violet !

Champs d’épilobes en fleurs

À l’Anse-Blanchette, nous traversons un site patrimonial où des interprètes vêtus de costumes d’époque racontent la fascinante histoire des gens qui ont peuplé la péninsule de Forillon. Au tournant du 20e siècle régnait une activité des plus intense à Grande-Grave, celle de la pêche à la morue. Sous le contrôle omniprésent de deux puissantes compagnies de pêche, de nombreuses familles pratiquaient la pêche tout en cultivant un petit lopin de terre. Ce fut le cas de Xavier-Blanchette, ce pêcheur-cultivateur qui s’installa en 1901 à l’est de Grande-Grave avec sa famille. Sur le site, nous pouvons visiter sa demeure centenaire ainsi que la grange, le hangar à bois, le hangar à poisson et les installations liées à la production familiale de poisson séché.

Grange de la famille Blanchette

L’atmosphère des lieux rappelle le courage de cette famille qui, jour après jour, au fil des saisons, a trimé dur afin d’assurer leur subsistance. Nous poursuivons notre chemin, empressés d’admirer la magnificence des lieux… En regardant au loin, quelle ne fut pas notre surprise que d’apercevoir deux baleines se donner en spectacle en jaillissant hors de l’eau. Émerveillés par ce superbe mammifère marin, nous restons désormais à l’affût des moindres mouvements de la mer et gardons l’œil ouvert ! Nous découvrons un point de vue « coup de cœur » à l’Anse-Saint-Georges… Ces fameuses chaises rouges installées dans les plus beaux endroits du pays par Parcs Canada, nous invitent à prendre une pause et à s’imprégner du magnifique paysage qui nous entoure…! Quelques endroits sur le trajet nous permet de marcher brièvement en forêt sur un tapis d’aiguilles formé par les branches d’épinettes. Cependant, nous revenons vite à découvert exposés à nouveau aux rayons du soleil ardent. À mi-chemin, nous traversons un cimetière avant d’arriver à l’Anse-aux-Amérindiens. La majorité des gens se stationnent à cet endroit en vue d’effectuer la randonnée jusqu’à Cap-Gaspé. Ce trajet de 4 km est beaucoup plus rapide que depuis Grande-Grave… Nous descendons la côte jusqu’à la plage de pierres et de galets et admirons l’horizon, c’est tellement beau ! La transparence de l’eau est stupéfiante et aussi très rafraîchissante…! Nous montons les escaliers de bois longeant ces magnifiques parois rocheuses où un joli ruisseau se déverse dans l’Anse-aux-Amérindiens. Sur le chemin, dans les hautes herbes, un porc-épic aux incisives de couleur orangées déambule lourdement et maladroitement.

Porc-épic

Ce rongeur aux poils piquants semble peu préoccupé par notre présence et continue de manger des brindilles avec appétit. Nous profitons de l’occasion pour prendre quelques clichés de ce splendide animal mais demeurons tout de même prudent ! Car comme le dit si bien le proverbe, « Qui s’y frotte, s’y pique »…! Le sentier Les Graves bifurque sur la gauche et s’enfonce dans les bois. Nous amorçons une montée difficile et très abrupte longeant de hautes falaises tombant à pic. Les arbres défraîchis qui se dressent dans la forêt lui confèrent un petit air lugubre. Heureusement, nous débouchons rapidement sur Cap-Gaspé où un joli phare du même nom se pointe à l’horizon. D’une hauteur de 12,8 mètres, il domine le paysage avec sa tour peinte en blanc et sa lanterne en rouge.

Phare de Cap Gaspé

Il est toujours en activité et est entièrement automatisé depuis 1972 fonctionnant maintenant à l’énergie solaire. Le point de vue est sublime mais un écriteau nous indique que la randonnée n’est pas tout à fait terminée… Nous longeons la falaise sur ce sentier étroit et passablement escarpé jusqu’au belvédère se situant à 375 mètres plus bas. Ça y est, nous y voilà, le « Bout du Monde » s’ouvre devant nous… Nous sommes aux premières loges admirant ce magnifique panorama à perte de vue ! C’est ici que se termine la chaîne des Appalaches, là où les montagnes se jettent dans la mer. De jolis cormorans à aigrettes s’enivrent également devant ce paysage renversant ! Pour le retour, nous empruntons la route de gravier jusqu’à l’Anse-aux-Amérindiens. Nous reprenons par la suite le sentier Les Graves jusqu’au stationnement initial tout en se remémorant les belles découvertes de la journée ! 

Région :  Gaspésie
Dénivelé :  Négligeable
Longueur :  7,6 km  (linéaire)
Durée : 3 heures 00 min
Durée totale : 5 heures 15 minutes
Difficulté : Intermédiaire
Appréciation : 8.5/10

 

ArrowArrow
Shadow
Slider

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close