Sentier La Pinède

Sentier La Pinède

Le sentier La Pinède fait partie du Parc national des Grands Jardins et pour cause… Selon moi, c’est le « Petit Jardin botanique » de cette magnifique Sépaq reconstruite. Pour accéder au sentier, nous devons emprunter la route 381 Nord à Saint-Urbain jusqu’au kilomètre 31. Nous suivons ensuite la route 60, secteur Château-Beaumont, jusqu’au kilomètre 9. En empruntant cette route jusqu’au stationnement, nous pouvons facilement observer le passage du feu dans cette région du parc avec sa forêt dénudée et ses arbres brûlés.  En effet, 30% du parc a été ravagés par les flammes en 1991 et en 1999, quel dommage ! La randonnée s’effectue dans une large forêt de pins et d’épinettes, une forêt boréal. Nous marchons dans ce petit sentier presque entièrement recouvert de racines. C’est un paysage hors du commun qui s’offre à nous…

Le sol est jonché de lichens de couleur vert tendre, c’est tout à fait spectaculaire !  Il est rare d’en retrouver autant sur une aussi grande étendue à cette latitude. Cette végétation exceptionnelle se retrouve habituellement au nord du 52e parallèle à la latitude de la Baie James. La présence du lichen explique pourquoi certains caribous forestiers visitent également le parc, surtout en hiver… Ceci constitue l’essentiel de leur régime alimentaire. Le Parc national des Grands-Jardins a d’ailleurs été créé en 1981 pour protéger la population de caribous de Charlevoix. Le caribou avait disparu de la région au début des années 1920 à cause des activités humaines (coupe de bois, chasse abusive). Puis au milieu des années 1960, on entreprit de capturer une quarantaine de caribous, au nord de Sept-Îles, afin d’introduire une nouvelle génération dans Charlevoix. Au total, 82 jeunes caribous nés de cette captivité ont été relâchés sur le territoire. Leurs descendants, dont le nombre était estimé à 75 en 2009, composent aujourd’hui la harde de Charlevoix… Nous poursuivons la ballade et observons les différents points de vue  sur le Lac Turgeon, le Lac Entouré et le Lac Charles. Ce sentier fort agréable à parcourir nous permet d’admirer cette nature si fragile. Saviez-vous que le lichen pousse au rythme d’un ou deux millimètres par année ? Alors attention où nous mettons les pieds… !


Région :  Charlevoix
Dénivelé :  Négligeable
Longueur :  6,7 km  (boucle)
Durée : 1 heure 45 min
Difficulté : Débutant
Appréciation : 7.5/10

 

ArrowArrow
Shadow
Slider

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close