Mont Saint-Bruno

Mont Saint-Bruno

Créé en 1985, le Parc national du Mont Saint-Bruno situé au 330 rang des Vingt-Cinq Est à Saint-Bruno-de-Montarville comprend l’une des neuf collines montérégiennes. Culminant à 218 mètres d’altitude, le Mont Saint-Bruno est le moins escarpé de toutes les montérégiennes mais aussi, le plus riche en lacs. Nous empruntons le Sentier des Lacs près du Centre de découverte et de services et marchons sous l’ombrage de chênes, d’érables et de hêtres bicentenaires. Ce large chemin balisé est bien entretenu et le sol est couvert de gravier. Comme son nom l’indique, le Sentier des Lacs comporte cinq lacs. Leurs formations résultent de l’érosion par les glaciers qui avec le temps, a mené à la création de dénivellations dans la montagne, aujourd’hui remplies d’eau. Nous pourrons  les observer tout au long du parcours à l’exception du Lac des Atocas. En réalité, ce dernier n’est plus un lac mais une tourbière. Vu le caractère fragile et unique de cet écosystème, il a été intégré dans une zone de protection extrême pour des fins de recherche scientifique. Un jour, le Lac des Atocas n’existera plus… Il sera entièrement comblé de débris organiques et se couvrira d’arbres. Ainsi la mort d’un lac laissera place à la naissance d’une forêt ! Notre premier arrêt est le Lac Seigneurial, le plus grand de tous. Sur le quai de bois, nous contemplons un magnifique paysage dans ce décor naturel. Nous continuons notre chemin quand soudainement, nous arrivons face à face avec un cerf de Virginie qui semble aussi surpris que nous…!

Cerf de Virginie

Notre promenade se poursuit jusqu’au Lac des Bouleaux… Un premier point de vue nous permet d’admirer toute la beauté du lac. Après avoir longé le lac jusqu’au quai de bois, nous observons avec amusement un ouaouaron faire trempette en nous regardant, tout sourire !

Ouaouaron souriant !

Chemin faisant, nous surprenons un écureuil en flagrant délit, des feuilles à la bouche…! Plus loin, perchée sur une branche, nous apercevons une chouette rayée aux grands yeux noirs et profonds. Ne supportant pas d’être dévisagée plus longtemps, elle nous tourne le dos avec insolence…!

Chouette rayée

Décidément, gardons l’œil ouvert, plusieurs rencontres inattendues peuvent survenir… Un point de vue s’étend sur le  Lac à la Tortue mais malheureusement, aucune tortue en vue. Nous contournons le Lac des Atocas en direction du Lac du Moulin où encore une fois, de superbes vues sur le lac nous attendent. Sur le parcours, un tamia rayé grimpé sur une roche, nous jette un regard craintif… Ce petit rongeur, communément appelé suisse, est nommé ainsi à cause de son pelage rayé qui rappelle le costume que portent les Gardes suisses du Vatican.

Tamia rayé

À la toute fin du sentier, deux jeunes faons nullement farouches, mangent tranquillement avant de retourner dans les bois… Ouf ! Mais quelle promenade ! Un vrai jardin zoologique ! Ce parc national est fréquenté par 38 espèces de mammifères, 7 espèces de reptiles, 234 espèces d’oiseaux, 14 espèces d’amphibiens et 13 espèces de poissons. Je crois bien en avoir croisé quelques-uns lors de notre randonnée…! Véritable îlot de la nature en milieu urbain, pas étonnant qu’il soit le plus fréquenté du réseau Parcs Québec avec près de 900 000 visiteurs par année !  

Région :  Montérégie
Dénivelé :  90 m
Longueur :  8,8 km  (boucle)
Durée : 2 heures 45 min
Difficulté : Débutant
Appréciation : 7/10
ArrowArrow
Shadow
Slider

 

25 décembre 2016

En cette journée de Noël où le mercure affiche – 5 degrés Celsius sous un soleil radieux, quoi de mieux qu’une randonnée pédestre sur neige au Parc national du Mont Saint-Bruno.  Le Sentier Seigneurial, ce sentier de marche de plus de 7 km, passe par le Lac du Moulin et fait le tour du Lac Seigneurial. ( voir la carte du sentier )
À quelques pas du quai de bois, deux sittelles à poitrine blanche réclament avec empressement leurs cadeaux de Noël, de petits morceaux d’amandes… Nous faisons le tour du lac admirant ce magnifique paysage d’hiver. Un petit arrêt au salon de thé Le Vieux-Moulin nous permet de délecter un délicieux chocolat chaud dans ce décor historique, ça vaut vraiment le détour ! Près du ruisseau Seigneurial, des mésanges à tête noire sont perchées dans les arbres. L’une après l’autre, elles viennent chercher leurs présents directement dans nos mains…

 

 

 

 

 


 

13 mai 2018

Pour bien débuter la saison estivale, une randonnée au Parc national du Mont Saint-Bruno demeure toujours l’endroit idéal pour se dérouiller les jambes surtout en cette belle journée de la fête des mères où le mercure affiche près de 25 degrés. Nous empruntons le Sentier des Lacs et fidèles à nos habitudes, nous croisons quelques résidents permanents de ce merveilleux parc. Un renard roux, une tortue et un canard colvert étaient au rendez-vous…

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close