Aux Berges du Lac Castor

Aux Berges du Lac Castor

La “Toune à répondre” de la Chouette n’est pas une chanson folklorique québécoise mais l’un des 16 parcours situés Aux Berges du lac Castor, au 3800 chemin des Allumettes à Saint-Paulin. L’hiver venu, le réseau de sentiers pédestres totalisant une trentaine de kilomètres, se transforme en sentiers de raquette. Nous stationnons à l’auberge et marchons le long du lac Castor sur le chemin enneigé jusqu’au sentier La Symphonie de la Grenouille Masquée. Nous enfilons nos raquettes et débutons la randonnée sur ce sentier damé dans une magnifique forêt centenaire. Quelques éclaircies nous permet d’observer le lac au Foin enseveli sous la neige. Nous continuons sur le sentier de La Valse de l’Érable Enjoué sur 237 mètres avant de bifurquer sur le champignon orangé, Le Reel de la Chanterelle Rieuse. Ce sentier à travers monts et vallées, longe l’affluent du lac au Foin. Nous grimpons au sommet de la montagne couronnée par de majestueux érables à sucre. Rendus à l’intersection, nous amorçons le sentier de La “Toune à répondre” de la Chouette.
 
Ah ! Comme la neige a neigé ! Nous sommes les premiers raquetteurs à passer sur le sentier de la Chouette et à ouvrir les pistes. Fort heureusement, tous les sentiers sont bien balisés. Nous cheminons dans cette forêt mature dominée par des conifères aux branches débordant de neige. Du haut de la montagne, un belvédère nous permet d’admirer le fleuve Saint-Laurent et les montérégiennes. Après une courte pause, nous reprenons avec enthousiasme la randonnée à raquette… Le sol est recouvert de son beau manteau blanc et seules les empreintes de pas laissées par les animaux sont visibles dans la neige. Nous croisons le sentier de La Gigue du Chevr’œil Écervelé et continuons jusqu’au Chemin du Lac-Castor. Nous traversons la route et poursuivons sur le sentier de la Chouette où quelques bonnes montées nous attendent.  Nous croisons le sentier de La Java du Loup Jaloux avant de dévier sur Le Tango de la Forêt Boréale. À la sortie des bois, nous empruntons le sentier de La Sérénade du Maringouin sans Dard, aux abords du lac Castor, en direction de l’auberge. Avec ce décor hivernal féerique et ces noms de sentiers des plus originaux, ce fut assurément une chouette randonnée !

Région :  Mauricie
Dénivelé :  200 m
Longueur :  3,2 km  (linéaire)
Durée : 2 heures 50 min
Durée totale : 4 heures 40 minutes – 6,1 km
Difficulté : Intermédiaire
Appréciation : 7.5/10

 

ArrowArrow
Shadow
Slider

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close