Cap Trinité

Cap Trinité

Le Cap Trinité est situé dans le Parc national du Fjord-du-Saguenay, secteur de La Baie-Éternité, au 91 rue Notre-Dame à Rivière-Éternité. Nous acquittons les droits d’accès au poste d’accueil et stationnons 7 km plus loin au Centre de découverte et de services Le Fjord du Saguenay. Nous empruntons le chemin à l’arrière de la bâtisse qui nous conduit rapidement (500 m) à l’embranchement du Sentier de la Statue. Nous débutons la randonnée et déjà nous sommes stupéfaits devant l’abri sous roche, cette superbe terrasse naturelle composée de tables de pique-niques disposées sous un immense rocher. La montée vers le Cap Trinité est constante et plutôt difficile dès le départ avec ses marches de pierre entremêlées d’escaliers et de trottoirs de bois. Heureusement, quelques haltes et belvédères nous permettent de reprendre notre souffle et d’admirer la Baie Éternité.  Après 1,6 km, la halte Bellevue marque la fin de la montée et le reste du parcours est plus facile.

Une fois arrivés au relais du Cap Trinité, nous amorçons une descente de 800 mètres jusqu’à la statue de la Vierge Marie surplombant le majestueux Fjord du Saguenay. On raconte qu’en 1878, le commis voyageur Charles-Napoléon Robitaille, voulant se rendre au Saguenay, devait absolument emprunter les cours d’eau. Un jour d’hiver où il se dirigeait vers le Lac-Saint-Jean, la glace se brisa sous ses pieds et il tomba à l’eau avec son traîneau et son cheval. Risquant de mourir, il implora l’aide de la Vierge Marie. Ses vœux furent exaucés et il eu la vie sauve. En 1880, il demanda au sculpteur Louis Jobin de réaliser une immense statue sur le Cap Trinité en son honneur, ce qu’il fit. Elle fut entièrement faites de pin blanc et recouverte de minces feuilles de plomb pour la protéger des intempéries. Elle mesure 9 mètres de haut et pèse plus de 3 tonnes. Une fois terminée en 1881, une dizaine d’hommes, supervisés par Jobin, tentent une première fois de hisser l’une des trois parties de la statue. L’essai s’avère inutile car le poids est trop important. La statue est donc séparée en quatorze morceaux, préalablement assemblés par Louis Jobin à l’aide de chevilles de bois, pour parvenir à la hisser à l’aide de modestes palans. Son œuvre fut ainsi nommée, Notre-Dame-du-Saguenay.

Région :  Saguenay – Lac-Saint-Jean
Dénivelé :  290 m
Longueur :  3,8 km  (linéaire)
Durée : 1 heure 30 min
Durée totale : 3 heures 00 minutes incluant le dîner
Difficulté : Intermédiaire
Appréciation : 7/10

 

ArrowArrow
Shadow
Slider

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close